Notre métier

Centrale solaire thermodynamique

Modélisation d’une centrale solaire thermodynamique

Proposer un accès à l’énergie peu coûteux et respectueux de l’environnement pour les pays en développement à fort taux d’ensoleillement.


Le projet MiCST (Microcentrale solaire thermodynamique), mené par Schneider Electric, est un projet collaboratif de réalisation d’une centrale solaire thermodynamique de faible puissance (10kW). Elle est destinée à être implantée dans des zones isolées avec un fort taux d’ensolleillement, ayant la particularité de ne pas être raccordées à un réseau électrique. 

Les 3 principaux éléments du système sont : 

  • un parc de capteurs solaires thermiques,
  • une cuve de stockage du fluide chaud qui alimente le moteur pendant les périodes non ensoleillées,
  • une machine thermodynamique.

Le fluide caloporteur utilisé pour ce projet est l’eau, une solution écologique, contrairement aux solutions existantes aujourd’hui qui utilisent d’autres produits.

Nous sommes intervenus dans la synthèse d’un modèle global de la centrale à partir des modèles de connaissance des partenaires. Sur les bases de ce modèle, nous avons développé un outil graphique Matlab[1] de dimensionnement du système, avec pour objectif de minimiser le coût du productible électrique ramené sur la durée de vie de la centrale. Acsystème intervient également sur la conception des stratégies de gestion de l’énergie, des lois de commande des débits afin de maximiser le rendement de l’installation et des lois de commande de la machine afin de gérer les variations de la puissance électrique fournie.

 


[1] Outil développé sous Matlab, Simulink et Stateflow

 

Suivez l'actualité technique d'Acsystème en vous abonnant à la lettre ou sur les réseaux sociaux :